Ouvrage du Simserhof

Ouvrage du Simserhof


L'ouvrage du Simserhof est un des plus gros ouvrages fortifiés de la ligne Maginot. Il est situé sur la commune de Siersthal, dans le département de la Moselle.



C'est un gros ouvrage d'artillerie, comptant dix blocs. Il a été construit entre 1929 et 1936.
Si l'ouvrage a été épargné par les combats de juin 1940, ça n’a pas été le cas par ceux de novembre 1944.

Le Simserhof était occupé en permanence par un équipage composé de 876 hommes.
En temps de paix, les troupes d'active, affectées au Simserhof, étaient stationnées dans le casernement du Légeret, fraîchement sorti de terre et qui offrait des bâtiments neufs et confortables. L'état-major du régiment résidait à la caserne Jouart, à Bitche.






La vie à l'intérieur de l'ouvrage était calquée sur celle des navires de guerre. Un service par quart rythmait la vie l'occupation des locaux :

le quart de veille (durée de quatre heures) : le personnel devait assurer la permanence au téléphone, se tenir à proximité des pièces d'artillerie et armes automatiques en prévision d'une intervention immédiate ;
le quart de piquet (durée de quatre heures) : le personnel était au repos dans le bloc (la nuit seulement) ou en corvée également dans le bloc. Éventuellement des travaux extérieurs pouvaient être réalisés ;
le quart de renfort ou de repos (durée de 8 heures) : repos effectif dans les chambrées ;
le quart disponible : personnel logé pendant 24 heures dans la caserne de l'ouvrage et mis à la disposition du major d'ouvrage.
Les troupes enfermées dans le fort n'avaient plus la notion du temps. La vie n'était pas réglée en fonction du jour et de la nuit mais par rapport aux heures de quart. Pendant la « drôle de guerre », le secteur était calme. Quotidiennement, des séances d'éducation physique avaient lieu. Les éléments non affectés à leur poste s'affairent dans les blocs à l'entraînement quotidien et à l'entretien.













Commentaires